La Mémoire Cellulaire s’appuie sur les travaux de Mère (Mira Alfassa 1878-1973) et de Sri Aurobindo (1878-1950). Ceux-ci ont été repris par Myriam BROUSSE qui est la fondatrice de l’Ecole en Mémoire Cellulaire et auteure du livre « Votre corps a une mémoire ».

« Savoir pour le corps, c’est pouvoir faire » Mère

Cette méthode est un travail sur la mémoire du corps pour aller vers Vous. Elle a pour but d’aller chercher les informations dans votre corps à l’insu du mental pour désactiver les empreintes qui sont à l’origine de vos plus grandes souffrances. Ces empreintes sont comme des cailloux de souvenirs traumatisants qui laissent des traces indélébiles inscrites dans vos cellules pendant la gestation et ou la naissance, l’enfance. Elles vous indiquent aussi de quoi vous êtes porteurs à votre insu, de la lignée de vos parents et même de vos ancêtres.

« Partir sur la trace des souvenirs profonds que l’esprit a oublié. Agir sur son propre corps pour réparer sa mémoire et se libérer des maux qui l’habitent. » Myriam BROUSSE

La Mémoire Cellulaire, c’est s’engager sur un chemin de conscience en se voyant étant, pensant et agissant. C’est lâcher le mental et laisser parler votre corps pour écouter ce qu’il a à vous dire. Le corps ne ment pas. A partir de ce chemin, les mémoires de lignées, familiales…vont se présenter et tout va se retrouver dans vos attitudes de tous les jours.

« Ce que nous évitons de reconnaître en nous-même, nous le rencontrerons plus tard sous forme de destin » Carl Gustav JUNG